FAM-- - Chapitre 2




© Sheila Metzner, Rosemary Mc Grothra

EXPOSITION FAM


La Galerie Agathe Gaillard
3 , rue du Pont-Louis-Philippe, Paris 75004
entrée libre

jusqu'au 9 février 2019

 une exposition historique, dont Fabienne Martin − fondatrice de l’agence de modèles FAM en 1977 − est la commissaire. Elle décline une série de photographies iconiques : celles des années 1977-1997, qui ont marqué le monde de la mode.

Créée en 1977 et reconnue internationalement, FAM fut le berceau créatif de mannequins hors du commun et de photographes légendaires, tels que Martine Barrat, Guy Bourdin, Elliott Erwitt, Franck Horvat, Erica Lennard, Peter Lindbergh, Robert Mapplethorpe, Sarah Moon, Helmut Newton, Paolo Roversi, David Seidner, Jean-Loup Sieff, Paul Steinitz, Deborah Turbeville, Albert Watson, Wim Wenders


© Albert Watson, Esther Wentzel, 1987
« J’ai créé l’agence FAM avec l’espoir de proposer une alternative à l’image du modèle classique, et pour rompre avec le mythe de la femme dont la seule plastique parfaite compte. Aussi, ma réflexion et mon travail m’ont poussé à rechercher des sources d’inspiration pour les photographes dont le travail reflétait à mes yeux une singularité ou une sophistication baroque. Je me suis surtout intéressée à la mise en scène sous forme d’images ou de scénarios fictifs. C’est le style et la personnalité de ces femmes qui ont déterminé mes choix. Elles tracent l’empreinte d’une nouvelle vision de la féminité ».
Fabienne Martin
Ainsi, FAM a donné naissance à des collaborations historiques, comme par exemple celle d’ Arielle Burgelin et d’Helmut Newton, qui écrivait au sujet de sa muse :
« Elle portait ma caméra à l’incandescence. »
C’est lors d’une séance photo avec Arielle Burgelin et Helmut Newton que l’œuvre Arielle after haircut a été créée, en 1982.

L’esprit FAM

L’esprit FAM est fondateur d’une esthétique singulière alliant un savant mélange d’irrévérence, d’humour, de poésie et d’un romantisme ultime célébrant l’évanescence.
Les rencontres entre mannequins et photographes, dans des décors inspirés de la littérature, de l’histoire de l’art ou du cinéma en ont été son essence.
De 1977 à 1997 − date de la vente de l’agence − FAM a donné naissance à une alchimie créative dont l’itinéraire a été relayé dans les magazines les plus prestigieux, Égoïste, Harper’s Bazaar, L’Insensé, New-York Times, Vogue, en lien avec des maisons de couture phares, telles que Chanel, Dior, Fortuny, John Galliano, Thierry Mugler, Valentino, Yves Saint-Laurent, et des couturiers avant-gardistes : Adeline André, Comme des garçons, Issey Miyake, Yohji Yamamoto.

© Sheila Metzner, Rosemary Mc Grothra
« Avec cette exposition, je souhaite restituer le dialogue entretenu avec ces photographes majeurs, et témoigner de la diversité de points de vue qu’ils ont offert à FAM et aux femmes. »

Fabienne Martin

Fabienne Martin, directrice artistique, a donné le ton à cette création si particulière en laissant à chacun, la liberté d’être et de créer. Son inspiration puisée dans les films de la Nouvelle Vague, le cinéma russe, dans l’art conceptuel et dans sa capacité à anticiper les tendances, lui a permis d’être reconnue internationalement et d’insuffler une esthétique singulière propre à l’agence FAM.
Après des débuts chez le libraire Max-Philippe Delatte, en tant que chercheuse d’éditions rares, elle rejoint l’agence de mannequins Paris Planning en 1973 où elle crée  Covers et met en lumière des personnalités : Louise Despointes, Wallis Franken, Mary Helvin, Angelica Huston, Maudie James, Susan Moncur.
Elle co-fonde Viva Models, puis crée FAM, son agence, dont on retiendra quelques réalisations célèbres : Louise Despointes et Steve Hiett (1978), Toukie Smith et Jean Paul Goude (1980) Audrey Matson et Guy Bourdin (1980), Toukie Smith et Peter Lindbergh (1981), Aurelia Weingarten et Deborah Turbeville (1981), Rosemary Mc Grotha ou Arielle Burgelin et Helmut Newton (1983), Isabelle Weingarten et Deborah Turbeville (1982) ou Wim Wenders (1983), Katoucha Niane et Peter Lindbergh (1983), Rosemary Mc Grotha et Sheila Metzner, Hester Wentzel, Charlotte Flossaut et Albert Watson (1984), Veronica Webb et Peter Lindbergh (1985), Verde Visconti et Fabrizio Ferri (1985), Dovanna Pagowski et Robert Mapplethorpe (1986), Katoucha Niane et Irving Penn (1988), Lucie de la Falaise et Paolo Roversi pour Yves Saint-Laurent Parfums (1988) Sasha Robertson et Sarah Moon (1989), Anh Duong (1986), Amira Casar (1990) et David Seidner.
Anna-Karina Kreigel, Famke Janssen, Deborah Klein et Javier Vallhonrat (1990), Susie Bick et Dominique Issermann (1991), Carre Otis et Bruce Weber (1992), Honor Fraser, Margareth Lahoussaye, Zora Star et Helmut Newton (1996).
Les projets artistiques de FAM deviennent des objets de collection à part entière.
1981 : Un photo-roman réalisé par Ed Lachman avec la préface d’Alain Robbe-Grillet est publié aux Éditions de Minuit.
1984 : Un calendrier photographié par Deborah Turbeville.
1985 : Une affiche réalisée par Peter Lindbergh au profit de Tomorrow la Fondation pour l’enfance de Katharine Hamnett.
1985 : Première exposition FAM à la galerie Canon à Paris.
1988 : Une exposition intitulée Femmes et Fleurs présente des photographies de Jean-François Lepage où ne figurent que les modèles de FAM.
1990 : Cette exposition inaugure la journée de la femme à l’Institut français de Varsovie. Commissaire : Maria Szewalska.
1996 : Helmut Newton réalise un calendrier pour la marque de cigares « Danneman » avec les mannequins de FAM en exclusivité.
Voir plus sur le Communiqué de Presse

Posts les plus consultés de ce blog

LES JEUDIS DU CLUB PHOTO MONTREUIL

HERVÉ GUIBERT

VIVIAN MAIER